Un grand merci !!!

Le film a été produit à l’aide de dons et des propres ressources de la réalisatrice, sans subvention ni aide publique.

L’arbre de l’enfance salue et remercie chaleureusement toutes les personnes dont le nom apparaît au générique et qui ont contribué depuis 2010 à la réalisation de ce projet.

Que soient également remerciées ici les personnes ayant répondu à l’appel de souscription du DVD afin de faciliter son édition.

Les recettes actuelles permettent de rembourser les dettes contractées pour la production et la distribution du film. Le film en salle de cinéma et  Le DVD du film arrivent donc jusqu’à vous grâce à toutes ces aides précieuses.

Confidences et découvertes scientifiques

un appel vibrant au soin à accorder aux premières années de la vie

Anne Barth a filmé Juliette pendant 7 ans, de ses 11 à ses 17 ans. Ce moment où l’enfant se tourne vers le monde, l’interroge, et se transforme.

Béatrice, mère d’une jeune fille et Daniel, père de 5 enfants, témoignent de ce qui, depuis leur enfance, continue à vivre dans leur vie d’adulte et par quelles transformations passer afin de vivre plus en harmonie.

Quels sont les impacts de l’éducation reçue dans l’enfance sur le rôle d’adulte, de parent, d’enseignant, d’éducateur ? Comment donner aux enfants la possibilité de devenir des adultes heureux ?

L’arbre de l’enfance porte ensemble le regard de Juliette sur sa propre enfance et sur le monde, les prises de conscience de Béatrice et de Daniel, et les découvertes des neurosciences.

Ce film est un appel vibrant au soin à accorder aux premières années de la vie. Être en relation avec soi, avec les autres, avec la Nature, dans une relation juste et bienveillante…

Un film d’une véritable portée citoyenne !

le film en tournée

Depuis Septembre 2017, la tournée a débuté par une avant-première à Crest en présence de l’équipe du film. Le film est allé à Paris, au Québec, en Bretagne, en région Rhône-Alpes, en Provence, en Occitanie, dans le Périgord, etc.

Retrouvez toutes les dates passées et à venir des ciné-rencontres, festivals et projections.

les retours du public

De nombreux retours sur le film, le public unanime, quelle joie ! Le film reçoit des mots tous les jours, publiés sur le livre d’or..

Ton film est vraiment différent de tous les films que j’ai pu voir sur le thème de l’éducation et de l’enfance. Il est à la fois rempli de douceur et d’amour tout en touchant l’enfant qui est en nous et le parent que nous sommes devenus.
Je l’ai regardé de nouveau avec mon mari, puis, seule, et à chaque fois ce sont de nouvelles émotions qui jaillissent. Encore un grand merci pour ce message si difficile à transmettre aujourd’hui : la responsabilité d’être parent !

Nelly

J’ai vu le film hier soir, à Nogent (94). il est excellent car il donne la parole aux enfants comme aux parents, sur le sujet si délicat de la communication et de l’expression des émotions. Il évoque directement la question de la violence éducative à la fois physique et émotionnelle, exercée par les parents, même s’ils pensent « aimer » leur enfant. Il insiste sur le long travail que les parents doivent entreprendre pour se « désintoxiquer » de leur propre culture éducative, basée sur la domination de l’adulte sur l’enfant pour pouvoir accéder à une relation de respect et de bienveillance épanouissante pour leur enfant et pour eux-mêmes. Le témoignage de Béatrice et Daniel sont bouleversants car ils ont cherché à se comprendre et se sont remis complètement en cause pour restaurer une bonne relation avec leur(s) enfant(s). Les réflexions de la lumineuse Juliette, que l’on suit de 11 à 17 ans, illustrent bien la pensée profonde de l’enfant sur ce qu’il vit et sa difficulté à être entendu par les adultes. Pour toutes ces raisons, je recommande ce beau film !

Pascale

les retours de la presse

 Anne Cazaubon, auteure de Antidote, une chronique de l’émission La vie devant soi

comment ?

Orienté vers la parentalité et la bienveillance envers soi, les autres et la nature, le film concerne les associations de parents, les organisations et regroupements qui œuvrent autour de la parentalité, de la communication consciente, bienveillante et non-violente, les personnes investies dans le développement personnel, la Pleine Conscience, l’écologie personnelle, relationnelle et environnementale…et toute personne ayant été enfant !…

. accueillir une ciné-rencontre

Vous avez vérifié les lieux des ciné-rencontres à venir et passées et le film n’est pas encore passé près de chez vous ?

Nous avons mis au point un ensemble de documents pour accueillir une ciné-rencontre ou une projection sans la présence de la réalisatrice  !

. faire un don

. parler du film

A vos proches, au travail, aux journalistes, aux radios, sur les réseaux sociaux, en vous abonnant à la lettre d’information (une par mois maximum) et en la diffusant à votre tour, etc.

. s'abonner à notre lettre d'information et la diffuser sur vos réseaux

Elles et ils ont soutenu le film !

Remerciements tout particulièrement chaleureux à Catherine Bozorgan, Catherine Coux, Juliette Compagnion, Philippe Compagnion, Marie-Claire et Hanna Dagher, Anne-Marie et Armand Meyzeaud, Bernard Huon, Christian Gallerey, Claudia Zwicky, Diane Trépanière, Dorothée Fratani, Isabelle Peloux, Jean Marc Bret, Les Amanins, Mylène Blouin, Marie-Hélène Cahuzac-Feron, Nadia Slim, Sophie Tresca, Stéphane Ancel, TerreMaCulture, Virginie Desvignes.

 

Besoin de nous contacter ?